Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Carton à desseins
  • : Petites notes sur des albums de l'édition jeunesse - de l'espèce qui clignotent par tous les temps et illuminent l'écume des jours. Ici : pour vous. A bord du Batalbum ensuite, pour les enfants.
  • Contact

Recherche

15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 13:17

La pluie ne s’arrête en réalité qu’à la fin de l’histoire.

Il pleut dans 14 des 17 illustrations. Il pleut dru et serré, à pleine page ou double page. Il pleut des rideaux de pluie blanche et grise sur des chemins boueux que seuls éclairent le jaune du sweat-shirt de Yeong et le vert de son parapluie. Un temps à courir à l’école sans s’arrêter, sans rien regarder, sauf ses pieds, pour éviter les flaques d’eau ou sauter à la rigueur dans une petite rigole.

 
Yeong voit pourtant le vieux mendiant assis en tailleur, tête baissée, yeux clos. La pluie le transperce et remplit la boîte de conserve cabossée à côté de lui. Des enfants le bousculent et se moquent du vieil homme. Pas Yeong. Elle regarde.

Elle profitera de la première récréation pour venir déposer auprès de lui son parapluie. Doucement. Discrètement. La délicatesse du mendiant répondra à la sienne : à la sortie de l’école, alors que la pluie a enfin cessé, Yeong trouvera le parapluie replié avec soin…

Un beau courant d’humanité a passé entre ces deux-là. En silence. En finesse.

 

© Didier Jeunesse – Yun Dong-jae – Kim Jae-hong

 

Coup-de-cœur de Roch sur le Batalbum.

 

édité par Didier Jeunesse

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires