Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Carton à desseins
  • : Petites notes sur des albums de l'édition jeunesse - de l'espèce qui clignotent par tous les temps et illuminent l'écume des jours. Ici : pour vous. A bord du Batalbum ensuite, pour les enfants.
  • Contact

Recherche

5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 15:41

Il a été décerné à MOULINS (Allier) le 10 octobre à

 

Delphine Jacquot

pour

 

Les aventures improbables de Peter et Herman

ou le tour du monde en 25 escales

 

jacquot1a.jpg

 

édité par LES FOURMIS ROUGES.

 

Comme à moi, qui découvre l'ouvrage grâce au MIJ, cette jolie animation (la bande-annonce de l'éditeur) vous donnera sûrement une furieuse envie de courir sans escale à la librairie la plus proche : http://vimeo.com/78723877

 

Les albums de Delphine Jacquot entrevus au fil des années m'ont laissé le souvenir d'un trait précis au service d'ambiances chargées de mystère, oniriques, étranges et délicates. Les personnages sont de profil, oeil égyptien. Hiératiques et pourtant fragiles, ils semblent arriver d'un ailleurs indéfini, avec des souvenirs et des secrets.

 

Ces "aventures improbables" me font découvrir toute une fantaisie, tout un humour auxquels je ne m'attendais pas, qui certainement se donnaient déjà libre court dans bien des albums (32, nous disent Les Fourmis Rouges !)

 

Je guettais ce prix parce que le MIJ crée à chaque fois une vraie surprise : le 1er Grand Prix de l'Illustration avait été décerné en 2008 à une presque enfant –

 

Juliette Binet pour EDMOND,

son premier album (Autrement), un album d'une incroyable maturité, avec là aussi une mise à distance, un mystère posé d'emblée :

 

binet_edmond1.jpg

 

 

Anne Herbauts a reçu le prix en l'année suivante pour

Les moindres petites CHOSES  (Casterman) :

 

herbauts_mij1.jpg

 

 

Vinrent ensuite :

 

Régis Lejonc en 2010 pour

Quelles couleurs (éditions Thierry Magnier)

 

lejonc_mij1-copie-1.jpg

 

 

Zaü en 2011 pour

MANDELA l'Africain multicolore (éditions Rue du monde)

 

zau_mij.jpg

 

 

Jean-François Martin en 2012 pour

Fables d'Ésope (éditions Milan)

 

martin_mij1-copie-1.jpg

 

 

May Angeli enfin, l'an dernier, pour

DES OISEAUX  (éditions Thierry Magnier)

 

angeli oiseaux1

 

 

C'est bien le rôle du MIJ de mettre en valeur, par ce prix, un talent affirmé ou naissant, un talent s'exprimant dans un livre peu commun. L'éventail des couvertures dit la qualité des choix et leur diversité : chaque prix est vraiment une surprise réjouissante. Merci !

 

Au fait (si vous avez oublié) :

 

La belle ville de MOULINS abrite non seulement le MIJ mais aussi les MALCOIFFÉS, qui préparent le 3ème Festival des illustrateurs pour fin septembre 2015.

 

Quant à Juliette Binet, si vous habitez ou passez à Paris ces jours-ci, ne manquez pas une visite à la Galerie L'ART À LA PAGE : elle y est exposée jusqu'au 8 novembre !

 

L'exposition présente, en dialogue, des dessins  de Juliette Binet ( ci-dessus, extrait de L’Horizon facétieux, éditions Gallimard Jeunesse Giboulées) et des gravures de Franziska Neubert (ci-dessous, Maisons de nuit ) autour du thème : « Partager l’espace » – espaces géographiques, espaces urbains, espaces paysages.

 

 

 

 

 

 

Encore une de ces associations dont Marie-Thérèse Devèze a le secret...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sophie - dans Bravo !
commenter cet article

commentaires