Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Carton à desseins
  • : Petites notes sur des albums de l'édition jeunesse - de l'espèce qui clignotent par tous les temps et illuminent l'écume des jours. Ici : pour vous. A bord du Batalbum ensuite, pour les enfants.
  • Contact

Recherche

1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 07:00

Vous l'aviez deviné ? C'est mon "troisième" et bien davantage qu'un troisième pour Gaëlle Duhazé. Ses images joyeusement colorées fourmillent de détails qui enchanteront les enfants.

 

L'histoire joue sur tous les niveaux de l'espace et du temps, du rêve et du réel, du proche et du lointain : au fil des saisons, une petite-fille retrouve son grand-père et renoue avec leur jeu rituel d'après déjeuner.

 

"Quand j'étais petit", commence Jun-soo.

"Quand je serai grande", enchaîne Eun-sil.

 

Sous l'arbre qui change de mois en mois, au fil de leurs rêves d'enfants qu'ils se racontent, hier et demain se croisent et se font écho. Un demi-siècle au moins sépare Eun-sil de Jun-soo, elle sait déjà qu'il ne sera pas toujours là, d'ailleurs il parle d'après, mais les années fondent et se conjuguent au présent dans la tendresse et la complicité.

 

 

 

blog3a.jpg

 

blog3txt.jpg

 

blog4a.jpg

 

blog4txt.jpg

 

 

Avec ces images "de saison", je vous souhaite une


Belle et heureuse année 2013


une année conjuguant tous les temps, de vos lointains rêves d'enfants à la réalité présente, secrètement prête à les ranimer, à les transformer.


 

aufil_couv_blog.jpg

 

 

Texte : Sophie Guiberteau

Images : Gaëlle Duhazé

Editeur : Flammarion, collection Chan-ok

Repost 0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 18:50

Il ne passait pas inaperçu au Salon de Montreuil !

 

Du premier étage :

 

aufil_blog_mont1-copie-1.jpg

 

Au rez-de-chaussée :

 

aufil_blog_mont2-copie-1.jpg

 

Et pourtant... Je devais être branchée sur une fréquence extraterrestre : il a fallu me le montrer du doigt pour que je le voie ! Non pas le petit bateau à roues à aubes du Batalbum, mais un autre bateau - encore un, merci Gaëlle, je les aime tant.

A bord : un grand-père, sa petite-fille, un chat.

 

Au fil des saisons, ils se racontent à tour de rôle leurs rêves d'enfants :

"Quand j'étais petit", dit Jun-soo...

"Quand je serai grande", enchaîne Eun-sil...

 

Si vous êtes passés par là à Montreuil, vous avez dû sentir cette chaude lumière jaune d'or qui coulait sur le stand Flammarion. J'espère que les enfants n'ont pas résisté et qu'ils ont caressé en passant les trésors roulant avec les vagues.

 

Autre indice : cette image-là ornait le catalogue et les sacs !

 

aufil_blog1a-copie-1.jpg

 

aufil_blog1txt-copie-1.jpg

 

 

Pour Noël, je vous invite aussi dans la maison d'Eun-sil :


 

aufil_blog2a-copie-1.jpg

 

aufil_blog2txt-copie-1.jpg

 

 

JOYEUX NOËL !

à bientôt

Repost 0
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 08:33

« Au commencement du monde, l’Enfant était océan.
Il fut ensuite coquillage et, enfin, un enfant. Seul Clovisse, au fond de l’océan, n’a pas subi complètement cette dernière transformation. Enfant le jour, il réintègre chaque nuit sa coquille au fond des mers. Sa solitude est grande, à la mesure de sa différence… jusqu’au jour où il rencontre Aster. »

 


© Gecko Editions


Un ravissant conte poétique écrit par Anne Lauricella.

Les illustrations de Claire Degans s’accordent puissamment au texte. Elles ont quelque chose d’enveloppant qui entraîne le lecteur au fond de l’océan, au commencement du monde, au cœur de ce bel Enfant coquillage.

 



Album édité par GECKO que les passagers du Batalbum connaissent à travers Dans les yeux de Léna : Léna, fille de l’éditeur, qui a sans doute croisé Clovisse dans sa vie d’enfant atteinte du syndrome de Rett.

Repost 0
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 15:43

Dans Le parapluie jaune de Ryu Jae-Soo (Mijade, 2008), le célèbre Petit-Bleu et Petit-Jaune de Leo Lionni (L’école des loisirs, 1970) trouve un écho joyeux et coloré. Jaune ici paraît le premier, bientôt rejoint par Bleu. Ils avancent côte à côte. Rouge paraît, reste à distance. Ah voici Vert, il s’est fait attendre. Il suit Bleu tandis que Jaune et Rouge se penchent sur le parapet du pont.

 

Tiens, Bleu a maintenant pris la tête, Violet ferme la marche, les cinq sautillent sur le chemin sinueux qui traverse un terrain de jeux. Le temps d’arriver à la fontaine, ils sont rejoints par Rose. Des images de comédie musicale américaine nous trottent dans la tête. Indigo en profite pour surgir. D’où est-il venu ? Il est déjà en bas de l’escalier que les autres dévalent. Attroupement à la barrière de chemin de fer. Orange arrive tandis que passe le train à grande vitesse. Nous nous élevons vertigineusement, le temps de les voir passer en contrebas des gratte-ciel. Nous redescendons au premier étage pendant que tous traversent l’avenue, entre les voitures arrêtées (ils sont quatorze à ce point du travelling, les nuances de couleurs prolifèrent à vue d’oeil). Le passage sous les arbres est ravissant ! Une dernière plongée et nous sommes parmi eux, au même niveau cette fois : les enfants arrivent à leur école. Des parapluies multicolores qui se reflètent dans la chaussée détrempée, seules dépassent les petites jambes nues dans les bottines.

Heureuse idée d’avoir accompagné cet album sans texte de pièces pour piano : l’eau ruisselle et chante et sautille avec les enfants.

 



Un album  de Ryu Jae-Soo

accompagné d’un CD :

pièces pour piano de Shin Dongil

composées à partir des illustrations

Editions Mijade (Namur)

 

Une création coréenne sélectionnée pour le « New York Times Best illustrated Books » et pour le « Best of Best 40 » de l’IBBY

Repost 0