Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Carton à desseins
  • : Petites notes sur des albums de l'édition jeunesse - de l'espèce qui clignotent par tous les temps et illuminent l'écume des jours. Ici : pour vous. A bord du Batalbum ensuite, pour les enfants.
  • Contact

Recherche

11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 09:47

L’autre soir, entre les volumes de verre géants de la BnF, une nuée d’étourneaux s’est lancée dans un ballet époustouflant. Moment magique, sur un ciel d’heure bleue. Pendant de longues minutes, ils ont tournoyé au-dessus de nos têtes, en bandes rapides comme des bolides, se croisant sans heurts, souples et gracieux comme des voiles immenses.

 

Ils ressemblaient aux oiseaux de  Laëtitia Devernay, ceux qui emplissent toute une double page de DIAPASON avant que leurs ailes ne redeviennent des feuilles et qu’ils ne regagnent leurs arbres en nuées harmonieusement dirigées par le chef d’orchestre.

 

Album sans texte, leporello qui se déploie sur 132 pages, DIAPASON est une « ode à la musique ». Des portées sans notes de la couverture, on passe à la verticale de troncs où elles forment le sinueux tracé de l’écorce. Un petit homme paraît. Queue de pie et baguette à la main, il intrigue. Nous désirons le suivre, où qu’il nous mène dans les plis de ce bel accordéon.

Avec agilité, il escalade un tronc et se retrouve à la cime d’un arbre taillé en boule, le plus haut de ce petit bois aux allures de noires et blanches, rondes et croches. Le chef d’orchestre alors étend ses bras.

 

diapason_blog1a-copie-1.jpg

 

Au premier frémissement de la baguette, une première note rompt le silence : une feuille se détache et s’envole, suivie par d’autres, et d’autres encore, de tous les arbres, feuilles-oiseaux, notes-oiseaux aux ailes de feuilles tourbillonnant et dessinant dans le ciel blanc des harmonies merveilleuses, des arias tour à tour graves et légères, qui s’éloignent et se rapprochent, s’atténuent et s’amplifient jusqu’au salut final du surprenant musicien.

 

 

diapason_blog2a.jpg

 

Je ne dirai pas la fin de l’histoire mais c’est exactement cela que je vous souhaite à tous pour la nouvelle année (sur le site de l’éditeur, la dernière image - qui n’est pas celle du livre - vous mettra sur la piste…).

 

Bonne Année 2011,

au diapason de vos plus belles aspirations !


diapason_blog3.jpg


DIAPASON 

Laëtitia Devernay

© 2010, La Joie de lire  (Genève)

Ce premier livre de Laëtitia Devernay fait partie des cinq gagnants de la 3ème CJ Picture Book Award en Corée. Il a été sélectionné parmi 447 titres de 29 pays.

 

Un album d'une rare beauté, à découvrir sur le Batalbum.  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mel 23/03/2011 16:45


Il est beau beau beau / doux & dur à la fois / et si graphique !...


Sophie 24/03/2011 08:58



Oui ! Magique...



Karin 11/01/2011 11:24


Non seulement ce livre paraît tout simplement merveilleux, mais le texte qui nous le commente est écrit d'une plume pleine de talent !