Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Carton à desseins
  • : Petites notes sur des albums de l'édition jeunesse - de l'espèce qui clignotent par tous les temps et illuminent l'écume des jours. Ici : pour vous. A bord du Batalbum ensuite, pour les enfants.
  • Contact

Recherche

8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 15:24

Alessandro Sanna, né près de Vérone en 1975, a une « carrière » déjà impressionnante (bibliographie sur son site + choix d’images : Images > Picture books).

 

Je l’ai découvert en 2007 sur le stand de Lirabelle à Montreuil, sous les atours de Mila, somptueuse chatte bleue conversant avec une fine petite souris crayonnée en quelques traits dont pas un n’est de trop, dont pas un ne manque (à voir sur le site de l’éditeur - texte : Elena Molisani).

 

sana_mila1.jpg

© Lirabelle


Ou peut-être était-ce plus tôt, dans Quel cafouillage (Kaléidoscope, 2005) où Gianni Rodari imagine un drôle de grand-père racontant le Petit Chaperon rouge à sa petite-fille mais cafouillant complètement à chaque étape du conte.

Sanna rejoua en couleurs avec la fantaisie de Rodari dans Et si on inventait les nombres ? (Kaléidoscope 2007), jonglerie poétique entre un adulte et un enfant.

 

sana rodari1a

© Kaléidoscope

sana_rodari2a-copie-2.jpg

© Kaléidoscope

 

Les éditions Grandir avait ouvert le feu dès 2002. L’orchestre du chat noir est l’histoire sans paroles d’un chat enlevé par des oiseaux pareils à des caractères chinois sur le ciel blanc ou à des blanches et noires sur les fils d’une portée.

La Nouvelle histoire de chat voit aussi un noir félin partir dans les airs… en rêve. Emporté avec le parapluie de la maison par une bourrasque, on le retrouve à la fin assoupi sous la table de la salle à manger. Ah, qui connaît les folles pensées d’un chat endormi ?

 

sana chatnoir1a

 

 

 

sana_chatnoir2a-copie-1.jpg

© Grandir


Les éditions MeMo ont publié l’an dernier La terre respire, dont le beau texte poétique (signé Guia Risari) semble entraîner le pinceau de l’artiste (s’exprimant cette fois en amples aquarelles) à la suite de deux frères : entendant un jour un battement de cœur, ils partent sur ses traces et découvrent, émerveillés, la beauté du monde.

 

sana_MeMo1-copie-2.jpg

© MeMo

 

Enfin, le dernier album d’Alessandro Sanna rend hommage à sa petite fille, dont la naissance a coïncidé avec la publication du livre, comme le rêvait son talentueux papa : Petite lumière est une pure merveille où tout est dit en quelques coups de pinceaux lancés avec tant de grâce et d’humour, de finesse et d’élégance...

Alessandro Sanna résume à lui seul tout le charme et la maestria que l’Italie nous offre inlassablement.

 

sana petiteLumière1

© Grandir

 

Si vous voulez découvrir les planches originales de quelques-uns de ses livres, en feuilleter de nombreux autres (*), il faut vous dépêcher :

la bibliothèque des enfants de Faidherbe les expose encore jusqu’au… 24 janvier !

Un rendez-vous enchanteur, à ne pas manquer pour bien démarrer l’année…

 

(*) Dont un superbe livre inspiré par Mondrian [Hai mai visto Mondrian ?, Artebambini 2005] qui a reçu le prix Andersen en 2006.

Et un Don Quichotte absolument fascinant, dont est tirée l’illustration annonçant l’expo [Don Chisciotte e la risoluta volontà del sogno, Tre lune edizioni 2005].

sana faidherbe001

 

© Tre lune edizioni

 


Sites des éditeurs :

Grandir

L'Ecole des loisirs - Kaléidoscope

Lirabelle

MeMo


Deux vitrines de l'expo (photos Julie Auzillon) :

sana_vitrine1a-copie-2.jpg

sana vitrine1b

sana vitrine2a
sana vitrine2b

sana vitrine2d

© Grandir - Alessandro Sanna


Partager cet article

Repost 0
Published by Sophie - dans Expos et Salons
commenter cet article

commentaires